Les mythes antiques, des sources inepuisables et toujours en question : cycle de six conférences par Thomas Gamelin à l’Université Catholique de Lille

En 2017, et comme c’est le cas depuis de nombreuses annees, les salles obscures sont une fois de plus envahies par plusieurs blockbusters americains qui rassemblent une œuvre prenant la forme d’une nouvelle mythologie, presque œcumenique : les divinites (comme Thor) et les figures legendaires (comme l’amazone par le biais de Wonder Woman) font de nouveau partie de notre quotidien. Tous ces personnages sont issus d’un univers qui ne nous est pas inconnu, et même certaines creations (comme les heros des galaxies lointaines, parfois tres lointaines…) reposent sur une base culturelle ayant forge l’imaginaire occidental jusqu’a aujourd’hui. Si les artistes des XXe et XXIe siecles s’inspirent encore des anciennes mythologies, c’est parce que ces legendes mettaient deja en scene des histoires dont la symbolique est universelle. Le domaine de la mythologie comparee reste une discipline a prendre avec precaution, mais certaines reflexions meritent d’être mises en valeur car elles montrent comment des êtres humains de differentes cultures ont eu des inspirations similaires.

Dates : les jeudis 28 septembre, 12 octobre, 19 octobre, 9 novembre, 23 novembre, 7 décembre 2017 de 18h à 20h.

Lieu : Université Catholique de Lille.

Programme des conférences à télécharger.